Petit lexique lyonnais des vacances

Ça y est ? Tout le monde est en vacances ? Les pieds dans l’eau, un petit verre de communard à la main prêt à commencer une partie de boules ? (on parle de pétanque là ! C’est pas parce qu’on fait des visites coquines que tout de suite… 😉 ) Parfait.

Pendant que vous vous la coulez douce, l’équipe Cybèle qui ne chôme jamais vous a concocté un petit glossaire 100% lyonnais pour agrémenter vos discussions de vacances. Rétablir le bon vieux parler lyonnais pour les parfaits petits gones que vous êtes.

On a choisi les mots de ce glossaire en fonction de deux thématiques : le jeu (de boules) et l’apéro. Voici la superbe phrase de base, et le dictionnaire dessous.

On roulait les bauches tranquillement mais ce grand gognant d’Antoine qui s’était suffisamment rincé le corgnolon et pas qu’avec de l’eau misérable s’est mis à chercher castille parce que sa boule avait rencontré un gratton. On y a vite vu qu’il avait point de jouerie et il était là que pour la gagne. On a fini par se reprendre un bon peu de borjolais pour se gondiveler et on est partis ginguer ! Il a retrouvé sa gnioche là bas le grand gognant il est était tout content, et il s’est rapostiché avec tout le monde.

Le dictionnaire

  • « Rouler les bauches » : faire une partie de boules lyonnaises. Les « bauches » = les boules.
  • Gognant : incapable, gauche. « Grand gognant » peut être traduit par « grand dadais » ou « grand benêt ».
  • Corgnolon : le gosier. Se rincer le corgnolon : étancher sa soif.
  • Eau misérable : eau minérale.
  • Chercher Castille : chercher des noises, des ennuis.
  • Gratton : spécialité lyonnaise à base de gras de porc frit qu’on déguste généralement à l’apéritif. Ce mot désigne aussi un petit caillou qui fait dévier les boules dans un jeu de boules lyonnaises.
  • Jouerie : la stratégie de jeu.
  • Gagne : la victoire.
  • « Un bon peu » : une bonne quantité.
  • Borjolais : Beaujolais.
  • Se gondiveler : S’amuser.
  • Ginguer (ou « jinguer ») : danser.
  • Gnioche : benête, femme niaise (féminin de « gognant »).
  • Raposticher : raccommoder, rabibocher des amis fâchés.

Quelques autres mots qui peuvent servir, les synonymes lyonnais de « gognant » ou « gnioche » :
Babian, couyon, foutraud, pas bien cuit, bugnasse, bredin, patoire, etc.

Toutes ces expressions et ces mots nous viennent de l’excellent dictionnaire en ligne du parler lyonnais.

Cet été, on compte sur vous pour montrer à tout le monde d’où vous êtes ! Parce que « Tout le monde peuvent pas être de Lyon, il en faut ben d’un peu partout ». 

Photo de couverture
Source : archives municipales de Lyon. « Lyon – Une partie de boules, village en bois ». Vers 1910 – 4FI_3874.

Comments

Laisser un commentaire