L’histoire d’Edmond Locard 🔎

Jeudi 2 avril 2020

Pendant le confinement, chaque jour une chanson ou une histoire !

      Edmond Locard

👉 Pour nous soutenir : achetez un bon cadeau pour une visite insolite de Lyon !


Edmond Locard est un médecin lyonnais. Il exerce au début du XXe siècle. Il se spécialise en particulier dans la dactyloscopie : l’étude des empreintes digitales.

Il crée à Lyon en 1910, dans les combles du palais de justice du Vieux-Lyon, le premier laboratoire de police scientifique en France. Certains disent que c’est même le premier au monde – mais restons modeste… Rue Saint-Jean, à l’arrière du palais de justice, une toute petite plaque rend hommage à Edmond Locard.

Il applique dans ses enquêtes la balistique, la toxicologie, la graphologie.

Surtout, il a est à l’origine du principe de Locard, un principe toujours utilisé aujourd’hui par la police scientifique : quand un criminel assassine sa victime, il laisse des traces sur le corps de cette dernière.

Quelques années avant de créer son laboratoire de police scientifique, Edmond Locard enquêta sur un crime.

A la Guillotière, Coco la chérie, une prostituée du quartier, fut retrouvée assassinée. La police fut rapidement sur les lieux, puis arriva Edmond Locart. Il remarqua que Coco la chérie avait des poux de tête. Pendant ce temps-là, des policiers arrêtèrent un ivrogne et le soupçonnèrent vite d’être le meurtrier. L’homme ivre ne se rappelait même plus ce qu’il avait fait cette nuit-là ! Il était prêt à tout avouer. Edmond Locard examina l’ivrogne, il trouva des poux, mais des poux de vêtements, pas des poux de tête : il était innocent ! Le véritable assassin fut arrêté quelques temps après. Edmond Locard avait sauvé un innocent d’une erreur judiciaire qui l’aurait conduit à la guillotine.


Retrouvez toutes nos « Histoires et Gognandises Lyonnaises » sur notre calendrier de confinement, ou en podcast : Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Soundcloud.

Comments

Laisser un commentaire