Visites dans le froid : les techniques imparables.

Et voilà, c’est l’hiver, la barre du thermomètre ne franchit plus la barre des 10°, et chez Cybèle, il faut ressortir l’attirail hiver pour les visites. Parce que oui, même par -10°, les agents de Gérard Fluchte ne s’arrêtent jamais.

Et il peut paraître plus simple de se protéger de la pluie, mais on est souvent un peu plus désemparé face au froid. D’autant que les médias n’aident pas vraiment, et nous donnent l’impression que nous allons vivre un cataclysme dès que l’on passe en négatif… Alors qu’il suffit de s’habiller correctement !

Nos cousins québécois auraient bien des choses à nous apprendre sur ce registre là. Voici quelques règles élémentaires pour lutter contre le froid, et profiter des balades en ville et visites en extérieur même en plein hiver !

Règle n°1 : les extremités.

Si vous allez passer 2h ou 3h dehors avant de rentrer boire un verre de vin chaud, il faut d’abord penser : pieds, mains, tête.

Des bonnes chaussures sont un élément essentiel, voire même : indispensable. Il vous faut des semelles suffisamment épaisses qui isolent correctement du sol.
On a déjà testé pour vous 3h de visite guidée par -5° avec des petites tennis en toile… Même avec les tonnes de pulls, mitaines en laine, manteau, et autres, on tient 1h, et on commence à ne plus sentir ses pieds…

Et contrairement à ce qu’on pense : les chaussettes, même très chaudes, ne servent à rien si vous n’avez pas une bonne semelle pour vous isoler du sol !

Les mains et la tête, ça semble plus évident, et pourtant, ça ne fait jamais de mal de se le rappeler !… Ne sortez pas sans un bonnet et des gants !

Jon Snow n’a pas mis son bonnet et il a froid !

Règle n°2 : oubliez le style.

Extrait d’une discussion en visite avec une classe de 3e :

– Madame on a froid !
– Bah en même temps t’as vu ? T’as des tennis hyper légères et tes mollets sont à l’air ! T’as cherché un peu non ?
– Ouais mais sinon c’est trop moche ! Franchement, entre avoir du style et avoir froid, je préfère avoir du style.

CQFD. Si vous ne voulez pas avoir froid, oubliez le style, il va falloir pratiquer la technique de l’oignon : superposer les couches !

Et forcément, il arrive un moment ou l’on ressemble un peu à un bibendum. D’aucuns me diront que les damarts, la laine, nous permettent de sortir avec moins de couches… Pour l’instant, nous n’avons jamais rien trouvé qui permettait de passer 3h dehors par -5° avec seulement 2 couches. Jusqu’à preuve du contraire, empiler 4 ou 5 couches ont toujours été plus efficaces.

tumblr_mjjqd6AL8D1s5f1h5o1_250

Règle n°3 : Buvez !

Du chaud, bien sûr, c’est mieux (il existe des tonnes de petits thermos que l’on peut facilement glisser dans le sac…) mais même froid, ça sera toujours bien. Il parait que l’eau permet de mieux gérer la répartition de chaleur dans l’organisme… (dixit les pros).

Allez c’est bon, vous l’avez mérité votre vin chaud… 🙂

Comments

Laisser un commentaire