Cybèle et le coronavirus #5 😷
L'équipe Cybèle démasquée

On commence à voir le bout du tunnel… du confinement #2 ! Patience est mère de vertu ; tout vient à point à qui sait attendre ; après la pluie, le beau temps ; tout ça tout ça, voilà voilà, et on essaie de garder le moral.

Dis, quand reviendras-tu ?

Pour commencer, concernant la reprise des visites, malgré les allocutions du Président, du Premier ministre et de la Ministre de la culture, on vous avoue qu’on n’a pas encore bien compris quand on aurait le droit de reprendre nos visites. On pense bien sûr au 15 décembre, on attend un décret précis (oui Legifrance est notre ami maintenant), ce décret risque d’arriver la veille au soir, mais on a pris quelques habitudes…

Promis on vous tient vite au courant, on est sur les starting blocks pour reprendre nos visites et vous accueillir à nouveau. Mais c’est toujours la même inquiétude : à quelle vitesse l’activité va-t-elle reprendre ? Si on avait été content.es du niveau de réservation cet été et en octobre, la reprise en mai-juin avait été très très très lente. Décembre est d’habitude un gros mois, et les gros mois équilibrent les petits mois.

On espère ouvrir les visites pendant les vacances de Noël, et que vous soyez aussi nombreux.ses qu’en octobre.

Money Money Money

Côté aides, a priori cette fois-ci on aura le droit à 10.000€ en novembre et peut-être la même somme en décembre. Soit 20.000€. Pour comparaison, en novembre et décembre 2019 on avait fait 38.000€ de chiffre d’affaires. On estime d’ailleurs qu’on va terminer l’année 2020 avec environ 60% de baisse du chiffre d’affaires.

Pour le moment, on n’a pas encore « tapé » dans le prêt de 41.000€ signé en juin dernier. On pourrait commencer à le rembourser seulement en 2022 au lieu de 2021 (c’est une annonce du gouvernement mais c’est à négocier avec notre banquier…). Mais c’est de l’argent qui va falloir rembourser, à un taux inconnu, même si le gouvernement a promis que celui-ci ne pourrait pas dépasser les 2%. Sur 4 ou 5 années de remboursement, cela représente quand même plusieurs milliers d’euros d’intérêt, ce qui est lourd pour une toute petite entreprise comme la nôtre.

Aide Etat

Petit Papa Noël

Noël donc… Pour nous c’est la saison des bons cadeaux. Les bons cadeaux c’est de la trésorerie qui rentre, mais c’est aussi et surtout de la communication. Des gens qui ont déjà fait des visites avec nous, font découvrir Cybèle à d’autres. Cela participe beaucoup du bouche à oreille. Plus il y a de visiteurs.es qui viennent ensuite nous suivre en visite des particuliers, plus cela leur donne des idées pour des futures sorties scolaires, d’entreprise, entre amis…

Vous avez été très nombreux.ses à nous soutenir en avril en achetant des bons cadeaux. Un niveau équivalent à une période de Noël. Notre inquiétude : quel va être le résultat de la “campagne” Noël 2020 ? Réponse d’ici un mois.

Mais nous proposons une nouveauté cette année : une pochette surprise pour accompagner (ou pas) un bon cadeau. Des cartes postales, des recettes lyonnaises, une jolie carte… et on vous envoie cette pochette “Lyon j’Y aime” par la poste, à placer sous le sapin.

Pochette souvenir de Lyon

Qui a eu cette idée folle ?

Pour le déconfinement #2, après l’expérience du déconfinement #1, on reste plutôt confiant.e.s (mais prudent.e.s) pour les visites des particuliers. Mais notre inquiétude c’est le retour (ou non) des scolaires. D’habitude, fin novembre, on a déjà environ 20% des réservations de scolaires pour le printemps. Là bien sûr, on est quasi à 0.

La saison des visites contées pour les scolaires en mai-juin sera un vrai rendez-vous pour nous. On croise les doigts et on cherche des trèfles à quatre feuilles sous les pavés du Vieux-Lyon. Cela suffira-t-il ?

Clairement, si les scolaires ne reviennent pas début 2021, Cybèle sera très fragilisée.

On aimerait tellement accueillir tous nos petit.e.s maternelles et primaires et leur raconter nos histoires dans le Vieux-Lyon et à la Croix-Rousse. Une hirondelle ne fait pas le printemps

visiter lyon en famille

Comments

Laisser un commentaire