Lyon, comme toutes les grandes villes touristique, vous propose des tours panoramiques de la ville dans un magnifique bus à impériale. Un vrai plaisir lorsqu’il fait beau et que l’on peut faire bronzette tout en admirant les monuments de la ville. Oui mais voilà, certains budgets sont réduits, et s’il pleut ou qu’il fait trop

Il y a dans le Vieux-Lyon des petits bijoux, des trésors d’architecture, des points de vue imprenables, de tous petits lieux secrets, cachés. Ils sont pourtant ouverts pour qui sait pousser les portes et entre dans une traboule… (Je vous ai jamais dit qu’il fallait pas avoir peur de pousser les portes dans le Vieux-Lyon

Et voilà, c’est l’hiver, la barre du thermomètre ne franchit plus la barre des 10°, et chez Cybèle, il faut ressortir l’attirail hiver pour les visites. Parce que oui, même par -10°, les agents de Gérard Fluchte ne s’arrêtent jamais. Et il peut paraître plus simple de se protéger de la pluie, mais on est souvent

Pour voir des idées de sortie sous la pluie, c’est tout en bas de cet article ! 🙂 Voici une petite histoire qui nous est déjà arrivée un certain nombre de fois chez Cybèle… « – Hey salut, vous nous aviez pas dit que vous vouliez venir faire une visite insolite avec nous ce week-end ?

Vous venez passer le week-end à Lyon, vous vous arrêtez 2 jours sur le chemin ? Voici quelques idées pour profiter à fond de la ville : Jour 1 : Flâner au hasard dans le Vieux-Lyon, entre Saint-Jean et Saint-Paul, et surtout, ne pas hésiter à pousser les portes ! Les traboules sont ouvertes en journée