Nous ne vous avions pas donné de nouvelles détaillées depuis le déconfinement (lire Cybèle et le coronavirus épisode #1 et #2). Il y en a des bonnes (si ! si ! on vous assure !), des moins bonnes et des franchement mauvaises. Les bonnes nouvelles Après une très lente reprise dès le premier week-end déconfiné,

Cette article a été écrit en deux temps. La première partie a été écrite en anticipation de la reprise, la deuxième est un bilan d’expérience une fois les première visites effectuées. Après un long confinement, nous reprenons les visites ! Comme tout le monde nous avons dû nous adapter aux nouvelles mesures sanitaires, aux nouvelles

On hésite à commencer ce billet par de longs soupirs désespérés – et quelque peu désespérant – ou bien un “hop on va se retrousser les manches” – et légèrement hors-sol… Chez Cybèle nous sommes trois petits patrons : Lucille, Olivier et Clémence. “Entrepreneurs” ça nous va aussi. On aime bien se nommer “artisans” (on

Comme beaucoup d’autres, notre activité s’est brutalement arrêtée, presque du jour au lendemain, le dimanche 15 mars. Nous ne menons plus de visites, mais nous ne chômons pas pour autant ! Presque toute l’équipe confinée travaille à son rythme, et une petite partie de l’équipe est au chômage partiel. Sur la photo, de gauche à

Nous autres entreprises de la culture, du tourisme, des loisirs, sommes très touchées par cette crise sanitaire. La situation fait peur, et beaucoup annulent leurs sorties. En moins d’une semaine, nous avons déjà enregistré des annulations à hauteur de plusieurs milliers d’euros. C’est d’autant plus inquiétant pour notre petite entreprise que nous démarrons tout juste