Poème de Maurice Scève 🌊

Mardi 31 mars 2020

Pendant le confinement, chaque jour une chanson ou une histoire ! Aujourd’hui, un poème de Maurice Scène, poète lyonnais de la Renaissance.

Extrait musical : « Toccata Seconda Arpeggiata« , Johannes Hieronymus Kapsberger.
Interprète : Laurence Postigo (Album « A due cori, due liuti« , Laurence Postigo et Béatrice Pornon)

      Maurice Scève

👉 Pour nous soutenir : achetez un bon cadeau pour une visite insolite de Lyon !


Comme corps mort vaguant en haute Mer,
Ebat des vents et passe-temps des Ondes,
J’errais flottant parmi ce Gouffre amer,
Où mes soucis enflent vagues profondes.
Lors toi, Espoir, qui en ce point te fondes
Sur le confus de mes vaines merveilles,
Soudain au nom d’elle tu me réveilles
De cet abîme, auquel je périssais :
Et à ce son son me cornant les oreilles,
Tout étourdi point ne me connaissais.

Maurice Scève, Délie – CLXIV.


Retrouvez toutes nos « Histoires et Gognandises Lyonnaises » sur notre calendrier de confinement, ou en podcast : Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Soundcloud.

Comments

Henry
mars 27, 2020
Merci pour vos podcasts qui nous apportent un moment ludique de culture chaque jour ! Je serai intéressée par un sujet sur les différentes legendes concernant l origine du nom de la place de la baleine ! Bonne journée 😉
Clemence
mars 27, 2020
Bonjour et merci pour cette suggestion ! Nous prenons bonne note :)

Laisser un commentaire