L’histoire de la Croix-Rousse ⛰

Jeudi 16 avril 2020

Pendant le confinement, chaque jour une chanson ou une histoire !

      L'histoire de la Croix-Rousse

👉 Pour nous soutenir : achetez un bon cadeau pour une visite insolite de Lyon !


Il était une fois, une colline, installée paisiblement à la rencontre de deux cours d’eau. Le Rhône coulait en bas de son flanc Est, et la Saône sur son flanc Ouest. On l’appelle aujourd’hui Croix-Rousse. Mais elle eut d’autres noms au cours de son histoire.

Cette colline donna naissance, il y a plus de 2000 ans, au premier petit village qui allait devenir, une métropole rayonnante : Condate. Ce paisible petit village de pêcheur construit au bord de la Saône fut bien vite occupé par les Romains.

La colline devint alors le centre même de toute la Gaule. La Croix-Rousse, première capitale française ? Peut-être. Car c’est là, sur ses pentes, que se réunissaient il y a 2000 ans les chefs des tribus des 60 nations gauloises. C’est là aussi que l’on rendait un culte à la déesse Rome, et à l’empereur Auguste divinisé. C’est là peut-être, dans les profondeurs, que l’on construisit d’immenses galeries souterraines pour y cacher les trésors des ateliers de frappe monétaire.

Au moyen-âge, la voilà qui prend un deuxième nom : après Condate, on l’appelle “Colline Saint-Sebastien”. Et c’est à elle que l’on donne en premier le surnom de “Colline qui prie”. Les monastères sont nombreux à choisir ses pentes fertiles pour s’installer et prospérer.

Et puis, dans le petit village installé sur le plateau, là bas, au delà des remparts de la ville de Lyon, on fait édifier une croix en pierre des monts d’or. La pierre est dorée, presque Rousse. La colline trouve alors son 3e nom : Croix-rousse.

La colline passera de colline qui prie à colline qui travaille, quand au début du 19e siècle, les Canuts, les tisseurs de soie, s’installent. C’est une vie grouillante, fourmillante, incessante, ils sont des dizaines de milliers, ils font vivre Lyon, mais Lyon les laisse-t-elle vraiment vivre ? Les Canuts vivrons leurs joies et leurs peines, leur travail et leur repos du dimanche, leurs combats, sur les pentes et le plateau de leur colline.

Aujourd’hui, tout le monde aime revendiquer la Croix-Rousse à sa façon, pour ses raisons. Peut-être le signe que la Croix-Rousse est au centre de tout.

Aujourd’hui toujours perché sur leur colline, dans leurs appartements de canuts, les Croix-Roussiens aiment revendiquer leur identité, le caractère et la douceur de vivre de la colline.


Retrouvez toutes nos « Histoires et Gognandises Lyonnaises » sur notre calendrier de confinement, ou en podcast : Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Soundcloud.

Comments

Laisser un commentaire