Les muses de l’Opéra 🗽

Vendredi 10 avril 2020

Pendant le confinement, chaque jour une chanson ou une histoire ! Aujourd’hui ce sont les statues des muses, tout en haut de la façade de l’Opéra, qui nous parlent !

Avant de commencer, les présentations : Calliope muse de la poésie épique, Clio muse de l’histoire, Érato muse de la poésie lyrique et érotique, Euterpe muse de la musique, Melpomène muse de la tragédie et du chant, Polymnie muse de la rhétorique et de l’éloquence, Terpsichore muse de la danse, Thalie muse de la comédie, Uranie muse de l’astronomie

      Les muses de l'opéra

👉 Pour nous soutenir : achetez un bon cadeau pour une visite insolite de Lyon !


Bonjour !

[Brouhaha : bonjour].

Nous sommes les muses du toit de l’opéra !

[Brouhaha : Clio, Euterpe, Thalia, Melpomène, Terpsichore, Erato, Polymnie, Calliope].

Bon ça suffit, vous savez très bien que si on parle toutes en même temps, on comprend rien ! Alors comme il s’agit de raconter l’histoire, c’est moi Clio, muse de l’histoire qui vais prendre la parole…

Moi Thalie, muse de la comédie, je suis médusée. Je contemple les lyonnais amusés par le fait, qu’une muse manque à l’appel. Laquelle ? Celle du soleil, des astres, celle du ciel ! Des histoires j’en ai à la pelle et celle-ci je vais vous la raconter…

Non Thalie, ça va être fatiguant avec tes jeux de mot à la mord moi l’noeud. C’est moi qui raconte. Bien ! Effectivement nous sommes 9 muses normalement et là on est que 8… et ça, ça traumatise les lyonnais… Ils inventent toutes sortes d’histoires complètement tirées par les cheveux. C’est Uranie qui manque. En même temps, entre-nous, est-ce qu’on peut vraiment dire que la muse de l’astronomie mérite sa place ici ? Mais alors où est-elle ?

Uranie n’est pas des nôtre mais il n’est nul besoin de se poser cette question. Uranie est la muse de la voie lactée et des constellations. Uranie, a filé comme une étoile dans la profondeur abyssale de la nuit. Et vous vous posez encore la vaine question de là où elle repose ? Où ailleurs qu’au ciel pourrait être une muse Céleste ?

Oh, mais quelle éloquence ! Allez c’est bon Polymnie, arrête de t’la péter. Alors que nous, muses de l’histoire [brouhaha : musique, comédie, poésie lyrique et érotique, tragédie et chant, rhétorique, poésie épique]. Mais arrêtez là, on s’entend plus !
Bon le truc c’est qu’on n’a jamais été 9. Vous voyez bien comment il est fait ce bâtiment : 7 arche en façade, 8 colonnes verticales… vous vouliez qu’on la mette où la 9e muse, hein ?

Uranie, astre perdu, astre qui ne luit plus… [chantant] Il est mort, il est mort le soleil…

Oui Melpomède, tu chantes bien, mais dès qu’t’ouvres la bouche ça me déprime… laisse moi continuer steuplé ! En fait, Uranie elle était là avant nous, sur la place des Cordeliers.

Elle était là, fière, forte, majestueuse, elle contemplait la ville !

Calliope ? Merci pour cette touche épique, je peux continuer ? Comme elle était déjà présente dans la ville, ça parait logique qu’elle n’ait pas été choisie parmi le 8 ! Mais on était pas trop loin on pouvez communiquer de l’a haut on voyait toute la ville, et elle on pouvait lui faire coucou.

Pourtant, moi j’aurai aimé l’avoir à mes côtés. Voir ses yeux faire chavirer mon coeur, sentir la chaleur de son corps faire frissonner le mien, caresser la pierre de son…

Popopop Érato, ça suffit ! Et l’autre qui se met à danser… Oh Terpsichore, arrête de gesticuler j’arrive pas à me concentrer là ! Bref entre temps Uranie est devenue de plus en fragile là bas sur la place, et elle a fini par tomber. Et nous nous sommes encore là et parfois quand on en a marre de regarder les lyonnais à nos pieds on la cherche dans le ciel ! Ouf j’ai fini. Allez au revoir !

[Brouhaha : au revoir x8].

[Euterpe joue de la flute]

Chut Euterpe. [long silence]. Oh regardez là-bas !

[Brouhaha : Où ça ?].

Ah non j’ai cru la voir mais en fait non.


Retrouvez toutes nos « Histoires et Gognandises Lyonnaises » sur notre calendrier de confinement, ou en podcast : Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Soundcloud.

Comments

Laisser un commentaire