Interview de Lucius Munatius Plancus ! 💬

Lundi 23 mars 2020

Pendant le confinement, chaque jour une chanson ou une histoire ! Aujourd’hui, c’est Lucius Munatius Plancus qui vous parle. Vous ne savez pas qui c’est ? Justement, il va vous raconter…

      Lucius Munatius Plancus

👉 Pour nous soutenir : achetez un bon cadeau pour une visite insolite de Lyon !


Ave à tous ! Je suis Lucius Munatius Plancus. Je suis le fondateur de Lyon.

Ouais bon y a pas grand monde qui se souvient de moi. Je vais vous raconter. J’ai fondé la ville en -43 avant JC. Heu JC pas Jules César ! non lui il avait été assassiné l’année d’avant la fondation, en -44 avant JC, donc JC avant Jésus Christ.

C’était un peu le bazar à Rome dans ces années-là. Suite à l’assassinat de César, dont j’étais proche, il y eut la guerre civile entre Octave son neveu et Antoine. Au début je penchais plutôt pour Antoine mais ensuite j’ai changé de camp pour Octave. Alors le Sénat, qui craignait d’abord que je mette mon armée au service d’Antoine, m’avait ordonné de rester en Gaule.

D’ailleurs y avait une tribu pas loin d’ici les Allobroges, enfin des Gaulois quoi. Voilà qu’ils profitent des troubles de la guerre civile pour chasser des Romains de Vienne. Le Sénat me demande alors de fonder une colonie pas trop loin pour les romains expulsés.

J’ai choisi cette colline ici. Bon j’étais pas le premier à m’installer là. Il y avait déjà un village entre le Rhône et la Saône, Condate, avec les Ambarres, enfin des Gaulois quoi. Ici sur cette colline il y avait un genre de petit fort construit quelques années avant par les Ségusiaves, ouais des Gaulois aussi.

Bref je m’installe et je fonde la ville : Colonia Copia Felix Munatia Lugudunum. Ça en jette hein ? Copia ça veut dire l’Abondance et Felix la Fortune, ça c’est mon côté public relations, et Munatia bah c’est moi. Bon après tout le monde a oublié le vrai nom complet pour dire juste Lugdunum : la colline du dieu Lug. Un dieu gaulois. Comme c’est typique hein ? Ça fait couleur locale.

Quelques années après la fondation, Lugdunum devient capitale des Trois Gaules.

Dans ces années-là nait à Lugdunum l’empereur Claude. L’empereur Claude fait un grand discours où en gros il donne la citoyenneté romaine aux Gaulois, du coup les lyonnais fayots grave son discours sur une gigantesque plaque de bronze que vous avez retrouvée par hasard au 16e siècle. Mais c’est un gros bâtard Claude : il renomme ma ville en “Colonia Copia Augusta Claudia Lugdunum”. Il vire mon nom pour mettre le sien !
Et non seulement vous avez nommé une rue de la Croix-Rousse “rue des Tables Claudiennes” là où vous avez retrouvé son discours, mais en plus vous l’avez peint sur la fresque des Lyonnais et moi j’y suis même pas ! Vous êtes vraiment des ingrats.

Bon alors autant au tout début Lugdunum c’était rien que des baraques en bois qui payaient pas de mine ; autant aux 1er et 2e siècle après JC, ça en jette ! Je vous raconte pas la ville ! Ici sur cette colline, deux théâtres pour les spectacles, des thermes, quatre aqueducs, un cirque pour les courses de chars, des temples, des monuments et surtout un palais impérial où vécurent un temps les empereurs Auguste, Tibère, Caligula, bref des pointures quoi !

Y avait aussi un temple dédié à Cybèle, une déesse super vénérée à Lugdunum. Son temple était super important. Y a encore son souvenir à Lyon d’ailleurs, les visites Cybèle. Ils sont sympas.

Et puis sur l’autre colline de la Croix-Rousse, l’amphithéâtre pour les combats de gladiateurs et le sanctuaire des Trois Gaules, là où se réunissent les représentants des Gaulois chaque année puisqu’on est la capitale. Et puis des ports et des ateliers le long de la Saône.

Bon après le 2e siècle ça s’est gâté. Il y a une guerre de successions d’empereur et Lugdunum mise sur le mauvais cheval. C’est le déclin, Lugdunum perd son titre de capital des Gaules. Et puis avec les raids des barbares ces cons qui volent les tuyaux de plomb des aqueducs il n’y a plus d’eau sur la colline ! Les lyonnais abandonnent petit à petit la ville haute et s’installent en bas de la colline le long de la Saône dans ce qui va devenir le Vieux-Lyon.

Retrouvez toutes nos « Histoires et Gognandises Lyonnaises » sur notre calendrier de confinement, ou en podcast : Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Soundcloud.

Comments

Roger Comacle
mars 22, 2020
Merci pour cette interessante histoire SI je connaissais, en gros, l'origine de notre bonne ville j'en ignorait les noms consécutifs Merci encore J'attend la prochaine
Evelyne
mars 23, 2020
Merci pour ce bon moment. Humour et culture. À demain pour une autre histoire..

Laisser un commentaire